Accueil » Transport

Autolib’ : la saga judiciaire continue

23 avril 2013 Pas de commentaires

Décidément, les tracas judiciaires n’en finissent pas pour Autolib’, le service de partage de véhicules sponsorisés par la Ville de Paris, qui avait pour objectif de répliquer le succès de Vélib’, le service de partage de vélo lancé par cette même mairie.

Autolib’ s’est d’abord retrouvé en litige avec la société de location de véhicules Europcar. Celle-ci reprochait à la mairie de Paris d’avoir choisi un nom beaucoup trop proche de sa propre marque de partage de véhicules, à savoir Autoliberté. La cour d’appel avait tranché en faveur de la société privée au début de l’été 2013.

Afin d’éviter de nombreux problèmes, la Ville de Paris avait décidé de s’allier avec Europcar pour exploiter conjointement Autolib’. Seulement voilà, cette alliance a suscité l’ire des autres acteurs du marché de la mobilité parisien. Ceux-ci,via l’ULPRO (union des loueurs professionnels), se rassemblent pour attaquer ce partenariat et demander sa dissolution, perçu comme un frein à la libre concurrence et un abus de pouvoir de la part de la mairie de Paris.

L’ULPRO conteste principalement l’énorme publicité faite à Europcar via l’entremise d’Autolib’. C’est ainsi qu’elle a déposé un recours en février dernier. La saga judiciaire qui entoure Autolib à Paris est donc loin d’être terminée.

Les commentaires sont clos.