Accueil » Sport

Paris toujours en embuscade

26 avril 2011 Pas de commentaires

PSG BRESTIl est encore un peut tôt pour qualifier de bonne opération le résultat nul obtenu par le PSG à Brest dimanche lors de la 32e journée de L1 (2-2). Tout dépendra en fait du bon vouloir des Lyonnais face à Montpellier demain soir à Gerland. En cas de victoire, l’OL plus constant à domicile qu’à l’extérieur, reprendrait trois points d’avance sur Paris dans la course à la Ligue des champions (les deux équipes sont à égalité avec une différence de but à l’avantage de Lyon). Un faux pas rhodanien, en revanche, ferrait passer le nul parisien en terre bretonne en pertes et profits.

Coupet et Chantôme de retour

En attendant, les joueurs de la capitale ont décidé de positiver, à l’image d’Hoarau, qui a bien gêné Kantari lors de l’égalisation obtenue in extramis : « Rennes a perdu, donc on prend un point sur eux.
On revient sur Lyon. Ce n’est pas fini. Je pense que ça va être excitant jusqu’à la fin. Il va falloir garder cet état d’esprit. » Et ne pas l’entacher d’erreurs individuelles compromettantes, comme cette sortie mal maîtrisée d’Edel dans les pieds de Touré alors que Paris menait et avait le match bien en main. Grégory Coupet, rassurant depuis son retour en tant que titulaire, de souffre que d’un dérangement de l’articulation sacro-iliaque. Un repos de 48h devrait lui suffire pour soigner une blessure qui l’a obligé à quitter le terrain à la demi heure de jeu, surement le tournant du match au stade Francis Le Blé. Chantôme, préservé par « précaution » ce week end, sera lui aussi présent lors de la prochaine journée, qui verra le PSG affronter Valenciennes au Parc des Princes samedi soir. Un rendez vous qui n’a rien d’une sinécure, les Nordistes n’ayant cédé qu’une seule fois lors des douze dernières rencontres.

Les commentaires sont clos.