Accueil » Actu

Des restaurants branchés parisiens fermés pour trafic de drogue

15 mai 2012 Pas de commentaires

Trois grands restaurants parisiens font l’objet d’une fermeture en raison d’un menu beaucoup trop « stupéfiant ». Le Baci, dans le 3e arrondissement de Paris, la Bocca (Montmartre) et l’Escargot, dans le premier arrondissement, font en ce moment l’objet d’une fermeture administrative. Ce genre de décision est rarissime ; les 3 établissements précités seront fermés entre 45 jours et 4 mois.

Après une descente de la brigade des stupéfiants sur les lieux, on a retrouvé des traces de cocaïne dans les locaux de travail du Baci. Des clients ont également confié aux policiers s’être fournis dans le restaurant du 3e arrondissement. À l’Escargot, les policiers ont tout simplement retrouvé 1 g de cocaïne sur le patron, qui s’est défendu en disant qu’il s’agissait de cocaïne destinée à sa consommation personnelle.

C’est l’arrestation d’un dealer il y a quelque mois qui a permis de remonter vers les restaurants, notamment vers l’Escargot et la Bocca, dont les patrons connaissaient bien le trafiquant. Le Parisien a tenté d’en savoir plus auprès des patrons de ces restaurants, qui ont préféré ne pas répondre. Seul le responsable du Baci a répondu en disant que « l’affaire serait classée sans suite »… Apparemment, il s’est trompé.

Les commentaires sont clos.