Accueil » Actu

Le futur des cigarettes électroniques remis en question ?

14 juin 2013 Pas de commentaires

Alors que les fumeurs pensaient avoir enfin trouvé la solution, un débat concernant la sécurité de la cigarette électronique menace à nouveau de les couper de leur dose de nicotine.

Depuis leur introduction en 2006, les cigarettes électroniques sont devenues de plus en populaire, au point de faire un tabac, de Paris à New York. Elles sont notamment mises en avant de par leur caractère moins nocif, étant dénuées de nombreuses toxines cancérigènes, au contraire de la cigarette classique. Cependant, la cigarette électronique sera considérée en Grande-Bretagne comme un médicament, tandis qu’en France, il existe un projet pour les interdire dans les espaces publics.

À côté des problèmes d’explosion de l’appareil, qui ont été rapportés en Grande-Bretagne, les gouvernements vont désormais se pencher sur les aspects de santé. Par exemple, le centre allemand de recherche contre le cancer estime que la cigarette électronique affecte les voies respiratoires et peut provoquer des réactions allergiques, tandis que des scientifiques de l’université d’Athènes affirment que 10 minutes après son utilisation, la cigarette électronique entrave partiellement la respiration.

En France, la cigarette électronique devrait être interdite dans les espaces publics ; c’est en tout cas le désir du Ministre de la Santé, qui ne souhaite pas que la cigarette électronique devienne une bonne excuse pour banaliser la consommation de nicotine.

Cependant, d’anciens fumeurs qui ont transité par la cigarette électronique ont réussi leur sevrage grâce à celle-ci. Durcir la législation contre la cigarette électronique reviendrait donc, selon eux, à pousser les gens vers la cigarette classique, et leur ôter tout espoir d’arrêter de fumer.

Les commentaires sont clos.